Fragments romanesques du 24 Mai



Certes, il n’y à rien de sorcier pour conduire un vélo : tenir le guidon bien droit et pédaler. On conviendra toutefois, que pour être Marie Curie, Robert Johnson, ou Gustave Flaubert, il faut aller bien au delà de ce niveau amateur des choses.

Si l’équation:

Génie littéraire= Lire beaucoup—trouver l’inspiration—développer le sens de l’observation—être original—lutter contre la procrastination—se motiver, est vraie, il n’en est pas moins, que le chemin est truffé  de techniques narralogiques et structurelles.

Car retenons-le bien, en la matière, mieux vaut s’écarter des règles par défi que par ignorance.

Nos poétiques romanesques créent cet environnement motivant et aidant pour toutes personnes, souhaitant travailler une autre écriture, non plus celle—fondée sur l’instinct et la technique de la main levée— mais celle qui se veut comme processus créatif maîtrisé. Comme le dit si bien Ernest Hemingway, nous sommes tous des apprentis dans un art où personne ne devient jamais maître.

Quand? 

Vendredi 24 Mai de 19h à 22h

Où? 

Aux 35, 35 boulevard longchamp, Marseille 1er

S'inscrire?


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire