Fleur silencieuse

Stoppé dans ma course
Et le silence m'allège
Je reprends mon souffle
La fleur se referme
Tend à cacher ses couleurs
Elle se tait sans pleurs
Si proche du vide
L'émotion ondulatoire
Le pas hésitant
Inaudibles échos
Doucement nous enveloppent
Libèrent leurs sens
L'étreinte glaciale
Répand dans l'air immobile
Le poids du non dit
Perle à l'horizon
La seconde interminable
Beauté de l'instant
Dans le calme plat
L'électricité tiraille
Et raidit ma nuque
Dépose la croche
Qui se repose en silence
Se lance à nouveau



                   Alexandre Jeudi
Accueil

Aucun commentaire:

Publier un commentaire