Bonne et heureuse année



A tous ceux qui s'accommodent d'un foyer en coin de rue, sur un banc
Dont le gong martèle le crâne déjà ouvert
Dont quelques bouts de vie rappellent un goût amer
Ceux dont les mains sèches laissent filtrer le sang
Car même leur essence file comme de l'air

Bonne et heureuse année

A tous ceux qui ont brillé
Qui maintenant choient
Rompus par le perfide
Le cœur droit et la sagesse d'un guide
Les jambes brisées
C'est comme en transe qu'ils
Avancent avec peine dans le détroit
Mais ils avancent...

Bonne et heureuse année

A tous ceux qui se gardent à la peur de la perte
Qui se rétractent, s’en-coquillent à l'écart du cercle
A ces regards discrets, cet amour convaincu
Vaincu par le poids des lèvres, des choses qu'on ne dit plus

Bonne et heureuse année

A tous ceux, qui ont vu tomber leur monde sans avis ni sursis
Ici seul réside le vide, son fief est établi

                                                       Alexandre Jeudy

Aucun commentaire:

Publier un commentaire