Framents poétiques du 1èr Mars



Que se passe t-il quand l’on recourt à l’oralité de la poésie  pour raconter des espaces de vie en tant qu’espaces de lieux et d’enjeux ? Comment puiser dans le «folklorique » et en extraire la part de beauté sous-jacente ? En somme, quel type de poésie, pour exalter, malgré tout, encore de l’allégresse ?  

Entre autres, c’est ce que nous aborderons lors notre prochain  Fragments Poétiques. Nos Fragments Poétiques survolent d'une part, les bases prosodiques à l’œuvre dans la magie du mot, et d'autre part, explorent les procédés d’auteurs, promeuvent l’écriture décomplexée et instantanée, et illustrent pour ainsi dire, un terrain d’exercices où se côtoient et se peaufinent toutes les formes d'art poétique.


S'inscrire

Aucun commentaire:

Publier un commentaire