Fragments poétiques du vendredi 17 Avril (visioconférence)



« Nous les gueux / nous les peu / nous les riens / nous les chiens / nous les maigres / nous les Nègres[1] » , qui mourons en silence et sans rachat , voici le temps de gueuler un bon coup contre la sous-condition urbaine qui nous est faite?

Il y a dans  la prose  à  L, G. Damas , quelque chose qui se chante et qui se déclame elle-même. Et il y a  encore dans toute poésie, une recherche d'un grand acteur, le Verbe qui ne fait pas que dire, mais qui fait.
Par quelles techniques verbales et non verbales en arriver à une poésie-performative fondamentalement rythmique?  En ces temps incertains bienvenus dans la poésie "auto-panégyrique" et sa prosodie. Elle est en soi, une poésie de résistance–et aussi,  par le parti pris de transcender par la joie, les douleurs, les privations, les injustices les inconforts de l’existence. Une forme de poésie brute, primitive, populaire qui raconte et magnifie la vie robuste et joyeuse,  UNE POÉSIE FONDAMENTALEMENT DE L'ASSURANCE !

Préparez l’apéro, allumez vos néons blancs, branchez vos ordinateurs et tablettes pour donner du temps à ce qui s’écrit où se cherche, le temps d’écrire, éclairés par des règles prosodiques avancées et des consignes soigneusement élaborées.
Nombre de places limitées !
  • Les participants déjà inscrits aux ateliers de L'Atelier d'Ailleurs, recevront par mail le lien et le mot de passe de la visioconférence. 
  • Les autres les recevront immédiatement après inscription.

Sinscrire

Aucun commentaire:

Publier un commentaire